19 octobre "Ma vie vue d'ici... et là !"

19 octobre « Ma vie vue d’ici… et là ! »

Eh oui ! La vie, toujours la vie pour cette dixième année de La Grande Lessive®. Comment s’en défaire, même dans un cadre artistique ? Mais comment en « parler » sans user de mots ? L’édition de mars avec 600 000 participants a témoigné de l’intérêt pour un sujet qui implique nos personnes. C’est pourquoi l’édition d’octobre cherche à travailler plus encore la dimension plastique des réalisations, ainsi que l’implication de toutes les générations.

Il est, en effet, tentant de laisser aux plus jeunes le soin ou la charge de contribuer à une installation d’art participatif. Toutefois, en ces temps troublés, les adultes n’auraient-ils rien à dire sur leur vie ? L’abstention toucherait-elle aussi la pratique artistique ? L’exposé de points de vues différents n’aurait-il rien à nous apprendre ? Et la photographie ne serait-elle qu’une application pour smartphones dédiée à l’archivage compulsif et privé d’images ? Où seraient passées sa dimension créative et sa contribution à une mémoire collective ?

Les pratiques artistiques ne se limitent pas à l’expression et ont même vocation à dépasser celle-ci pour atteindre la création. Néanmoins, dans un monde où la liberté d’expression s’avère, de plus en plus, difficile à exercer, il semble important de la faire vivre, tout comme il est décisif de faire comprendre que les arts sont des pratiques sociales qui ne valent que partagées et dont il faut préserver l’éducation et l’enseignement.

L’édition du 19 octobre invite ainsi à la confrontation de points de vue (celui d’un adulte et celui de l’enfant, mais aussi ceux de personnes de conditions, de compétences, de lieu de résidence différents), le déplacement (être ici ou là), le décentrage (en prenant en compte l’art d’ici et l’art d’Ailleurs, l’art du passé et l’art en train de se faire, etc.)…

La photographie et l’image numérique ont un rôle décisif à jouer pour faciliter la participation de tous. À tort ou à raison, elles réduisent les appréhensions techniques et le temps de réalisation, et permettent de centrer le travail sur le choix de ce qui est à présenter (point de vue, cadrage, couleurs, choix entre plusieurs clichés, etc.), l’intention et la signification. Le dispositif fait de fils et de pinces à linge et de réalisations faites par tous demande également à être revisité. Il sera possible de suspendre deux réalisations par auteur(e) afin de juxtaposer deux points de vue, de situer une réalisation de l’un(e) en regard d’une réalisation d’un(e) autre, de concevoir de manière collective une succession d’images qui se répondent. De même, la curiosité et l’ouverture à des formes artistiques différentes de celles déjà connues ou/et dominantes constituera une richesse. Le fait que La Grande Lessive® se déploie désormais dans des lieux situés dans 106 pays y invite.

Rendez-vous pour s’inscrire : http://www.lagrandelessive.net/?page_id=12