L'écho dans les médias

L’écho dans les médias

Cette rubrique date d’avril 2014. Nous avons toutefois choisi de la laisser encore un temps afin d’offrir un aperçu des réactions que suscitent La Grande Lessive.

Le café pédagogique

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/03/28032014Article635315883044945528.aspx

Innovation : Le formidable succès de La Grande Lessive

Où se tenait la plus grande innovation éducative française le 27 mars ? Un peu partout ! Sans aucun soutien officiel mais avec des amis dans le monde entier, La Grande Lessive a amené des centaines de milliers de personnes, jeunes et adultes, à partager une oeuvre artistique collective éphémère. L’idée de Joëlle Gonthier réunit jeunes et vieux, scolaires et non scolaires. D’année en année, dans l’incroyable indifférence de l’institution scolaire, elle réunit les premiers et jette un pont vers l’école aux seconds.

 Crée par Joëlle Gonthier, professeure d’arts plastiques, l’idée de La Grande Lessive est très simple : lancer des fils pour y suspendre – à l’aide de pinces à linge – des réalisations plastiques (dessins, peintures, photos…) de format A4 faites par tous. Et depuis 2006, sans aucun autre vecteur que le désir des uns et des autres, cette installation artistique éphémère se déploie dans des milliers de lieux. Elle bat en brèche des idées toutes faites sur la destruction du lien social, l’inculture ou le désintérêt des jeunes. Jeunes ou non, artistes ou pas, scolarisés ou en délicatesse avec l’école, en charge de famille ou seul(e) au monde, familier de l’air libre ou résident en centre de long séjour en raison de la maladie ou encore détenu en milieu carcéral… près de 3 millions de personnes ont participé à la Grande Lessive ces dernières années.

Par la simple force de la communion des coeurs, sans aucun soutien officiel, ce 27 mars, la lessive de printemps a lieu dans 75 pays, parmi lesquels l’Argentine, le Canada, le Bénin, la Chine, l’Espagne, le Maroc, Madagascar, le Portugal, les Etats-Unis, le Swaziland et la Grande-Bretagne. Une centaine de villes françaises font aussi leur lessive. A Troyes, l’Ageem, association des professeurs de maternelle, rassemble un millier d’enfants pour l’occasion. A La Roque d’Anthéron, l’IME, 2 crèches, 3 maisons de retraite, un centre d’hébergement, 4 écoles, 2 ALSH étendent leur Lessive en commun. A Jargeau, l’école maternelle entraine sur son fil le centre aéré, le collège et la maison de retraite.

  » Valoriser la pratique artistique, c’est la faire exister à l’école comme au-dehors en montrant que, contrairement à une idée reçue, « ça sert à quelque chose » », dit Joëlle Gonthier. « Le développement du lien social, de même que le travail sur l’identité et l’altérité, en sont des manifestations qui contribuent à donner sens à la vie et à l’étude. Quel meilleur remède à la crise que la créativité ! Pas celle conçue comme « le pain et les jeux » ou « le supplément d’âme », mais celle qui contribue à responsabiliser afin de rendre actif et citoyen. »

Cette année encore, nous avons pu constater le miracle de La Grande Lessive. Le collège Paul Gaguguin à Paris (9ème) en fait l’expérience pour la première fois sous la houlette de Corinne Mercadier, professeure d’arts plastiques. 350 élèves, une dizaine de professeurs, la CPE ont étendu dans la cour leur dessin. « C’est très exaltant car on voit toutes sortes de personnes participer », nous dit C Mercadier. « Comme c’est anonyme, tout le monde ose ». Des centaines de feuilles se balancent au vent au long des cordes à linge. Il y a de tout : des dessins, des photos, des collages. Certains  ont fait des choses très simples. D’autres ont réalisé des oeuvres savantes et minutieuses. Tous regardent et découvrent. « Oser dire qui on est et comment on est, c’est important et c’est la force de cette Lessive ». Pour Gilles Soumaré, principal du collège, la Lessive participe des actions qui visent à développer le vivre ensemble dans le collège et à apaiser le climat scolaire. Quelques jours auparavant tout le collège a chanté ensemble.

 « La Grande Lessive apporte du partage. C’est joli, sympa et chouette« , nous a dit Claire Crozet, professeure de français. « Là ils ne peuvent pas se juger car c’est anonyme. Chacun peut s’exprimer, dire qui il est ». De saison en saison, la plus grande innovation éducative française fait sa route, dans l’ignorance de l’institution, mais dans le coeur de beaucoup. François Jarraud

La Dépêche

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/29/1851208-montauban-place-nationale-record-battu-pour-la-grande-lessive.html

manifestation culturelle éphémère

Les écoliers ont réalisé des centaines de dessins, qu'ils ont accrochés sur la place Nationale, pour dessiner une belle œuvre d'art éphémère./Photos DDM, Chantal Longo

Les écoliers ont réalisé des centaines de dessins, qu’ils ont accrochés sur la place Nationale, pour dessiner une belle œuvre d’art éphémère./Photos DDM, Chantal Longo

« La «Grande Lessive» de Montauban a battu un record jeudi, avec 3,785 km de dessins suspendus, contre 2, 500 km en 2013. Un bel exploit qui vient confirmer l’engouement des scolaires et du public pour cette manifestation culturelle éphémère, lancée en 2006 par la plasticienne Joëlle Gonthier.

Cette année encore, à l’initiative du service des affaires scolaires de la ville, cette journée festive et créative a trouvé un écho dans 24 écoles de la ville, et la participation de 554 écoliers et d’une vingtaine de tout-petits des crèches. Et ce sont autant de dessins, qui étaient épinglés sur des fils, avec des pinces à linge. Tout au long de la journée, les élèves de 7 écoles de la ville mais aussi de nombreux Montalbanais sont venus enrichir le nombre de dessins déjà réalisé, créant sur la place un arc-en-ciel de couleurs. 19 animateurs des Affaires scolaires : Céline, Nicole, Stéphane et Olivier et les autres étaient mobilisés autour de ce mouvement artistique, accessible à tous. Sur les tables installées sur la place, crayons de couleurs, feutres, papiers, gommettes, tampons, paillettes, feutres, pompons, pochoirs invitaient le passant à exprimer sa créativité.

Pour la première fois, il y avait un thème : «J’ai rêvé de…» pour cette grande œuvre éphémère, qui a inspiré les enfants. Parmi les rêves, on retiendra celui d’être pompier, star, chanteuse, mais aussi joueur de rugby comme les All Blacks, magicien, voler comme un oiseau, nager comme un dauphin, monter sur un cheval etc…À peine terminée, cette belle œuvre d’art éphémère a disparu, comme par magie, mais elle reviendra l’année prochaine, pour le plus grand bonheur des enfants, heureux de se retrouver.

Ce fut aussi un moment d’émotion pour Catherine Seguy, pour qui, cette Grande lessive était sa dernière en tant qu’adjointe aux affaires scolaires. » Gisèle Dos Santos

Le Midi Libre

Le midi libre mars 2014

Le midi libre Carcassonne mars 2014

France 3 Alpes

La Grande Lessive en Tarentaise

La Grande Lessive, loin d’être une simple tâche ménagère, est une véritable installation artistique qui sollicite la participation. C’est la possibilité pour tous d’être l’artiste d’un jour ! En Tarentaise, ce 27 mars, l’évènement à fait fureur chez les petits comme chez les grands.

prog5699501.jpg

Pour voir la vidéo : http://alpes.france3.fr/2014/03/30/la-grande-lessive-en-tarentaise-445685.html

Armor TV

Dans le journal télévisé du 28 mars 2014, à partir de 5’50 : http://www.armortv.fr/emission/journal-du-28-mars-2014,1,3796.html

Creusot infos

« A la Molette, la Grande Lessive donne lieu à des échanges entre les générations et crée une dynamique de lien social. Car chaque année, l’OPAC Saône-et-Loire, bailleur important sur le quartier, informe et entraîne les habitants à participer à des ateliers artistiques. Dans la même démarche, l’Ami-Molette, antenne d’animation de la Régie de quartiers du Creusot, propose à ses adhérents de s’inscrire. En vue de la Grande Lessive de Printemps en l’occurrence, l’association « Les rAts d’Arts » animaient depuis le mois d’octobre des séances de créations.
Les 98 élèves de l’école maternelle de la Molette étaient quant à eux partis du thème « J’ai rêvé de… » pour dessiner leurs envies. Les sentiments avaient été aussi exprimés. Ce jeudi dans leur cour de récréation, on pouvait également voir des chenilles et des ours bien colorés.
Telle la tradition, les dessins ont été accrochés sur les fils de fer au moyen de pinces à linge en début de matinée. Et en fin d’après-midi, l’opération a vu écoliers, parents et habitants se retrouver pour un goûter, autour de cette installation artistique éphémère ayant encore fédéré sur le quartier. L’expression de ce type était même permise durant l’après-midi, pour les parents. Sous le soleil, la Grande Lessive de printemps a été faite, avec soin et partagée.
Jocelyne Blondeau, directrice de l’école maternelle, et Marine Clauson, chargée de développement local à l’OPAC, ont notamment souligné cette réussite, de même que les élus locaux. »

Ouest-France

La maison de l’enfance a fait une « Grande lessive »

Le Quiou –
Les enfants de la maison de l'enfance exposent leurs dessins à la vue de tous pour l'opération la « Grande lessive ».
  • Les enfants de la maison de l’enfance exposent leurs dessins à la vue de tous pour l’opération la « Grande lessive ». | 

« Mercredi et jeudi derniers est apparu, aux abords de la maison de l’enfance, un fil sur lequel on pouvait voir une cinquantaine d’oeuvres artistiques éphémères, accrochées telles du linge, sur un fil dans un jardin.

Née de l’imagination d’une plasticienne française, Joëlle Gonthier, la « Grande lessive » est une manifestation culturelle internationale (…)

Pour sa première année, les enfants de la crèche la chomette et ceux de l’accueil de loisirs de Dinan Communauté ont participé à cette exposition culturelle éphémère sur le thème « J’ai rêvé de… » La participation, ouverte à tous, a également été rejointe par les familles.

« Du rêve de soleil, en passant par les licornes, les rêves indescriptibles, les couleurs chatoyantes et Alice au pays des merveilles, l’imagination était au rendez-vous », explique la directrice Emeline Le Bail. »

Le Populaire 1er avril 2014

Le Populaire 1er avril 2014

La Provence

Ils accrochent leurs rêves à l’école Louis-Pasteur

 Le Pontet / Publié le Samedi 29/03/2014

  • <br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /> Ils accrochent leurs rêves<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /> à l'école Louis-Pasteur - 1
    Le moment est venu pour les élèves de Didier Laugier (CM1) de suspendre les rêves du Petit-Prince sous le préau principal de l’école. Photo H.L.

SAINT-MAURONT

À la cité Clovis-Hugues, c’est l’heure de la Grande lessive

Marseille / Publié le Vendredi 28/03/2014
À la cité Clovis-Hugues, c'est l'heure de la Grande lessive
Au bout des pinces à linge, origamis, photos, dessins et collages font lever les yeux des locataires et fuser les commentaires.

Ph. G. ruoppolo

L’ISLE-SUR-LA-SORGUE

Le pôle parentalité expose sa « grande lessive »

Publié le Lundi 24/03/2014

Le pôle parentalité<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /> expose sa grande lessive
L’initiative de La Grande Lessive rassemble dans la bonne humeur les artistes éphémères.

Photo C.G.

L’art s’étend en ville après une grande lessive

 Manosque / Publié le Jeudi 29/03/2012

Aujourd’hui, plus de 800 écoliers épinglent leurs dessins, peintures, poèmes, peintures…

L'art s'étend en ville après une grande lessive
Le service culturel de la municipalité et l’éducation nationale, main dans la main, pour organiser la 2e édition de cette grande manifestation artistique. (Photo Stéphane Duclet).
Il y a des matières qui ne déteignent pas. Vif et expressif, l’art fait aujourd’hui sa Grande Lessive de printemps. Toutes les écoles manosquines (…)
 À Pourcelly, c’est « la grande lessive » jusqu’à ce soir
 La Ciotat / Publié le Vendredi 17/10/2008

Élèves et parents invités à réaliser des oeuvres pour une expo éphémère

Entre les pins et les chênes qui lancent leur ombre dans la cour de l’école

Le Dauphiné libéré

 

Le Dauphiné libéré 31 mars 2014

Le Dauphiné libéré 31 mars 2014

                                              Le Midi Libre

 Quissac: « Grande lessive » en ce jeudi 27 mars

Midi Libre
29/03/2014, 09 h 00
Quissac: "Grande lessive" en ce jeudi 27 mars

Une manifestation nationale qui connaît une belle réussite ici.

Jeudi 27 mars, jour de la « Grande Lessive ».

Non plus celle des (arrière-)grand-mères, qui se coltinaient les corvées au lavoir, mais la journée organisée par l’éducation nationale sur tout le territoire, où les élèves –enfin, leurs professeurs- étendent sur des fils dans cours et préaux tous les dessins réalisés sur un thème commun.
Cette année, le thème était : « J’ai rêvé d’être ».

A la maternelle, dans la grande salle, beaucoup de petites filles ont rêvé, (quelle surprise !) d’être des princesses ! Et les petits garçons des chevaliers, notamment. De beaux dessins, derrière lesquels on sent le travail accompli avec les maîtresses, mais déjà, aussi, de l’un à l’autre, l’expression de personnalités diverses.

(Pour voir des images : http://www.midilibre.fr/2014/03/27/grande-lessive-dans-les-ecoles-de-quissac,840463.php)

 « J’ai rêvé de … » la grande lessive de Poussan

Midi Libre
27/03/2014, 06 h 00
"J'ai rêvé de ..." la grande lessive de Poussan

Laissez parler votre sens créatif !

La grande lessive à Poussan aura lieu près des écoles des Baux de 8h à 18h. Le thème de l’exposition à ciel ouvert de cette année est « J’ai rêvé de … ». L’occasion pour nos têtes blondes d’exposer leurs dessins, peintures ou autres collages réalisées à l’école ou à la maison.

Article presse mars 2014

Article presse mars 2014

 La Nouvelle république

Vienne – Montmorillon – Éducation

Des rêves d’enfants place du Vieux-Marché

29/03/2014 05:35
Les élèves de l'école Ville-Haute ont animé la place du Vieux-Marché, jeudi dernier, grâce à leurs talents artistiques. - Les élèves de l'école Ville-Haute ont animé la place du Vieux-Marché, jeudi dernier, grâce à leurs talents artistiques.

Les élèves de l’école Ville-Haute ont animé la place du Vieux-Marché, jeudi dernier, grâce à leurs talents artistiques.

Jeudi dernier, Les 124 élèves de l’école Ville-Haute (de la maternelle au CM2) ont accroché leurs œuvres aux fils tendus entre les arbres de la place du Vieux-Marché, dans le cadre de « La Grande Lessive » (*) dont le thème retenu cette année était « J’ai rêvé de… ».

Sud-Ouest

Langon : le collège et la grande lessive

Les 400 élèves du collège ont participé, hier, à une performance artistique « la grande lessive », lancée par la plasticienne Joëlle Gonthier

 

Langon : le collège et la grande lessive

 

L’école a fait sa Grande Lessive

L’école a fait sa Grande Lessive
Les enfants et leurs parents ont étendu « la Grande Lessive ».

Dans la commune, l’initiative est partie des enseignants du Regroupement pédagogique intercommunal (RPI) des écoles de Montpouillan et de Samazan. Les familles étaient ainsi invitées à participer à utiliser le matériel mis à leur disposition et faire des créations sur le thème retenu. Ils peuvent également apporter des œuvres qu’ils ont réalisé chez eux. C’est sous le préau où de longs fils sont tendus,que tous ont exposé leurs productions à l’aide de pinces à linge. Cette opération a connu un franc succès. De nombreux parents ont pu établir des liens sociaux plus approfondis et plus durables. La prochaine édition aura lieu au mois d’octobre.

Pierre Ceccato

De l’art accroché sur un fil (Dompierre-sur-Mer)

De l’art accroché sur un fil
Il ne s’agit pas de linge sale à laver en famille. La grande lessive est une exposition éphémère qui consiste à exposer sur des cordes à linge, dans un lieu public, des peintures, dessins, collages, photos… Une manifestation initiée au plan national par la plasticienne Joëlle Gonthier. PHOTO NÖEL BELY

 Mirambeau

Les écoliers font preuve d’imagination

Les enfants de l’école primaire ont participé à l’exposition internationale, « La Grande Lessive ».

© Photo Michel Yvonnet

Les 111 élèves de l’école primaire ont participé jeudi à une exposition internationale intitulée, « La Grande Lessive ». Créée en 2006 par la plasticienne Joëlle Gonthier, cette action a pour objectif de valoriser la pratique artistique et développer le lien social. Elle est présente sur 72 pays des cinq continents.Les élèves de CP et CE2 ont exploité un album « À quoi penses-tu ? » et l’ont transformé en « À quoi rêves-tu ? ». Les CE1 ont inventé des machines volantes extraordinaires tandis que les CM1 et CM2 ont étudié un artiste Ben Heine.Depuis plusieurs semaines, les élèves de toute l’école travaillent également en poésie autour de poètes (Charpentreau, Jean-Luc Moreau…) mais aussi de jeux poétiques (lipogrammes, tautogrammes, acrostiches…). Ils ont pu ainsi produire et illustrer différents textes et poèmes issus de leur travail.Une partie des œuvres produites a été présentée sur des cordes à linge sous le préau à la manière d’une lessive, d’où le nom. (…)

Le journal de la Saône et Loire

La Grande Lessive Des œuvres dans toute la ville

le 01/04/2014 à 05:00
Des œuvres dans toute la ville

La République du Centre

Vitry-aux-Loges 29/03/14 – 06h00

Les écoles participent à la Grande lessive

Les élèves de petite et moyenne sectionsd’Anne-Marie Moreau étendent leurs dessins. - Aigret Christine Les élèves de petite et moyenne sectionsd’Anne-Marie Moreau étendent leurs dessins. – Aigret Christine

La voix du Nord

À l’école primaire de Gouzeaucourt, les jeunes ont fait La Grande Lessive!

Publié le 28/03/2014

Pour ceux qui ne connaissent pas La Grande Lessive, qu’ils aillent rue du Stade, qu’ils observent et demandent l’autorisation de pénétrer dans la cour d’école; ils y découvriront des dizaines et des dizaines de dessins de format A 4 ; fruit du travail des enfants pour cette journée de La Grande Lessive. Les dessins sont suspendus, comme après lavage par des pinces à linge en bois.

<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /> Les enfants ne manquent pas d’imagination comme le prouvent leurs dessins.<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />

À l’initiative de Joëlle Gonthier, artiste internationale, depuis plusieurs années, deux fois par an, les enfants et les adultes sont invités à s’exprimer sur un thème propre à chaque classe. Les enseignantes de l’école publique, autour de M. Thomas, directeur, devaient exprimer leur sensibilité après des recherches et études faites en classe sur « Ce que je pourrais voir à Nausicaa », « J’ai rêvé ma maison », « Être un artiste », « Voulez-vous entrer dans mon rêve »…

Les résultats sont surprenants et parfois spectaculaires; l’imagination de chaque enfant permet de développer le lien social et peut éveiller le désir d’une pratique artistique.

Le quotidien de la Réunion

Le quotidien de la Réunion 28 mars 2014

Le quotidien de la Réunion 28 mars 2014

Clinacoo, le journal de l’île de la Réunion

Le lycée fait sa « grande lessive »

  • publié le 29 mars 2014
  • 05h10
Les lycéens de Bras-Fusil ont posé plus de 300 dessins et poèmes sur le fil de la « Grande lessive » (photo D.R).

Au lycée polyvalent de Bras-Fusil, à Saint-Benoît, l’heure était à la « grande lessive » jeudi. Une manifestation culturelle internationale bi-annuelle, créée par la plasticienne Joëlle Gonthier en 2006. Elle prend la forme d’une « installation artistique éphémère faite par tous ». La manifestation est relayée dans les établissements scolaires de La Réunion par la délégation académique à l’éducation artistique et culturelle. La première participation du lycée à la manifestation culturelle a été un succès. À l’origine, l’initiative Moumtaze Alibaye, professeure documentaliste et référente culture et Géraldine Bretagne, professeure d’arts appliqués. Plus de 300 dessins sont venus se poser au lycée sur le fil de la « Grande lessive », parsemés de textes et de poèmes rédigés par les élèves sur le thème « J’ai rêvé de… ». Le thème retenu pour cette édition du jeudi 27 mars. Pour préparer la journée, des ateliers artistiques avaient été ouverts aux élèves comme aux enseignants durant quatre jours pour permettre aux participants de parfaire leur technique et de recevoir des conseils. À renouveler !

Vienne – Marigny-Brizay – Marigny-brizay

La Nouvelle république

Les enfants font  » La Grande Lessive « 

01/04/2014 05:31

Les enfants de la garderie périscolaire et de la classe des GS CP ont participé à la manifestation culturelle et artistique internationale « La grande Lessive » - Les enfants de la garderie périscolaire et de la classe des GS CP ont participé à la manifestation culturelle et artistique internationale « La grande Lessive »

Les enfants de la garderie périscolaire et de la classe des GS CP ont participé à la manifestation culturelle et artistique internationale « La grande Lessive ».

Jeudi à l’école les enfants de la garderie périscolaire et de la classe GS-CP de Christiane Boisseau ont inauguré à la récréation de 10 h 30 en présence de tous les écoliers, des enseignants et d’élus, l’œuvre qu’ils ont réalisée dans le cadre de La Grande Lessive, une manifestation culturelle internationale bi annuelle créée en 2006 par la plasticienne Joëlle Gonthier qui propose aux participants de créer une installation artistique éphémère faite par tous.

Des œuvres à accrocher avec des pinces à linges simultanément partout dans le monde le même jour sur le principe d’étendage du linge. Il s’agit avant tout de créer le lien social grâce à la pratique artistique. La Grande Lessive du 27 mars dernier invitait à concevoir des œuvres autour du thème « J’ai rêvé de… » Une idée qui a séduit Marie Guyonvarc’h responsable de la garderie périscolaire et a amené les enfants à travailler autour d’une réflexion de l’un d’entre eux « ce serait bien de toucher les rêves » d’où la réalisation de dessins, de mots à toucher en relief, la création d’attrape-rêves mais aussi de poésies… Trois mois de travail libre où chaque enfant a pu laisser libre cours à son expression. Pour Athur le rêve c’est de devenir policier comme le montre son dessin attaché sur le fil à linge tendu sous le préau de l’école à côté de ceux de ses camarades comme Chloé qui elle a rêvé d’aller à la mer… Des rêves à voir et à toucher, une bien belle idée. A quand la prochaine lessive ?

Passer ses rêves à la machine

Les couloirs de pôle enfance ressemblent à une « galerie de tableaux ». - Les couloirs de pôle enfance ressemblent à une « galerie de tableaux ».

Les couloirs de pôle enfance ressemblent à une « galerie de tableaux ».

Initiative collective des pôles enfance et petite enfance pour créer du lien autour d’un projet et d’un dynamisme artistique, les structures du Val Vert du Clain « Croq’soleil, Croq’lune » et le Relais parents-assistantes- maternelles et l’école Igni-marine René Bureau avaient organisé « La Grande lessive » exposition se déroulant le même jour dans le monde entier ; thème retenu cette année : « Les Rêves ». Près de 280 enfants âgés de 18 mois à 10 ans et une quarantaine d’adultes ont participé à cette opération.

Dans les couloirs du Pôle enfance jaunay-clanais chacun a pu découvrir des centaines de dessins accrochés au mur et représentant le travail sorti de l’imagination des enfants. Bien que non ouverte au grand public cette galerie de tableaux improvisée reste accrochée jusqu’au 11 avril.

HavreInfos270314

LeHavreLibre010414

La dépêche

Bérat. Grande lessive à l’école maternelle

Emma et Gabriel admirent le travail des artistes avec leur papa.
Emma et Gabriel admirent le travail des artistes avec leur papa.

Pour la première fois à Bérat «La grande lessive» s’est installée dans le patio de l’école maternelle. Evènement artistique et éphémère initié par l’artiste Joëlle Gonthier en 2006, cette initiative se veut avant tout collective. C’est ainsi qu’à Bérat l’ALAE, l’école mais aussi les associations Zébulons (relais d’assistantes maternelles), Vermillon (atelier de peinture) et le club BIS (atelier image)ont participé à cette exposition. «Sur un jour donné, collectivités, associations, etc tendent un fil à linge et étendent leurs créations. J’ai découvert cette initiative par hasard sur le net. C’est en discutant du projet que plusieurs associations se sont impliquées dans le projet avec nous. Les enfants étaient très fiers de montrer leurs travaux aux parents. Les plus grands étaient inivités à travailler autour de la phrase «j»ai rêvé de…». Ils y ont répondu positivement», explique Dorothée Simon, directrice de l’ALAE. Le patio de l’école s’est ainsi transformé le temps d’une journée laissant le champs libre à une installation d’un ensemble de réalisations (dessins, photos, collages, etc) sur des fils à linge. A visiter:http://www.lagrandelessive.net

La Dépêche du Midi

Art Aujourd’hui, c’est jour de la grande lessive

le 27/03/2014 à 05:00
Aujourd’hui, c’est jour de la grande lessive

Créée en 2006 par la plasticienne Joëlle Gonthier, La Grande lessive est une manifestation culturelle internationale et bisannuelle. Elle se présente sous la forme d’une installation artistique éphémère et créée par tous.