Développer le lien social grâce à un fil ?

Développer le lien social grâce à un fil ?

 

Capture d’écran 2015-01-14 à 21.42.36

Ce qui se passe dans une ville grâce à La Grande Lessive®

Éric Sinatora dirige le GRAPH-CMI (Groupe de Recherche d’Animations Photographiques) qui est une association d’éducation populaire qui développe la place de l’image dans l’art contemporain dans la ville de Carcassonne et bien au-delà. Dans cette localité de située dans l’Aude en région Languedoc-Roussillon dont la population avoisine les 50 000 personnes, avec Julie Marty, les élus locaux, les associations, les établissements publics et de très nombreux autres acteurs de la vie locale, La Grande Lessive® a pris une ampleur particulière. Plusieurs milliers de personnes ont pris part à cette action et c’est l’histoire de cette aventure collective que nous décrit Éric Sinatora dans ce document vidéo.

Quelque chose de l’art dans notre vie

Contribuer au développement du lien social est l’un des objectifs de La Grande Lessive®. Ce projet rencontre un écho important puisque depuis sa création en 2006, plusieurs centaines de municipalités, d’associations, de maisons pour tous, de centres sociaux, de centres hospitaliers, de maisons d’arrêt, de lieux accueillants des personnes âgées ou de très jeunes enfants, et de structures impliquées dans la vie des quartiers (bailleurs sociaux…), ainsi que des milliers d’établissements scolaires, ont relayé cette action.

À l’occasion de l’édition du 26 mars 2015, des dizaines de municipalités se sont engagées. Il y eut, entre autres : Lyon (mairie du 8ème), Montouraux, Upie, Générac, Bagnols-sur-Cèze, Le Boulay, Bétheny, Le Versoud, La Bastide Saint-Pierre, Joigny (89), Ambès, Aramon, Joigny, Carcassonne, Montauban, La bastide Saint-Pierre, Saint-Martin en Haut, Marinade, Le Chambon Feugreolles, Le Versoud, Poussan, Liverdun, Le Boulay, Ambès, Bagnols-sur-Cèze, Upie, Pleguien, Saint-Jean de Losne-Seure, Lohars- Camoët, Dijon, Montpellier, Souzy, Pau, Saint-Martin en Haut,  Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Feyzin, ainsi que la communauté de communes de Bressuire, la communauté de communes du Sud-Ouest amiénois, La communauté de communes de Rives-sur-Saône, la communauté de communes du pays viennois, la communauté de communes de la Morinie…

Comprendre ce qui se passe : appel à contributions

Il est parfois difficile de comprendre comment, à partir du désir individuel ou d’un collectif restreint (école, médiathèque, maison pour tous, association…) la population d’un quartier entier ou une ville participe de manière plus ou moins massive comme ce fut le cas à Rillieux-la-Pape, Rochechouart, Chatellerault, Gigny, etc… C’est également intéressant de saisir comment se propage La Grande Lessive® dans tout un département comme en Essonne ou dans l’île de la Réunion. Nous tentons actuellement d’approfondir cette approche et nous sommes disposés à travailler avec des étudiants et des chercheurs concernés par de telles questions en philosophie, sociologie, sciences politiques ou… en art !

L’équipe de La Grande Lessive® est aussi intéressée par tout témoignage concernant l’incidence de cette action sur le lien social. Nous réalisons actuellement des vidéos grâce au soutien de l’Acsé qui est l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (http://www.lacse.fr).

La Grande Lessive dans le quartier Saint-Maurice à Amiens en octobre 2014

La Grande Lessive dans le quartier Saint-Maurice à Amiens en octobre 2014

Vidéo tournée à Amiens, avec le concours du Centre Léo-Lagrange  http://ccll-amiens.fr/ et les témoignages de Charlotte Glosguen, Clémence Boulfroy et Céline Roucoud