Pour faire la lessive en anglais, espagnol, grec..

Pour faire la lessive en anglais, espagnol, grec..

Des documents en plusieurs langues figurent désormais en anglais en espagnol et en grec, au côté des documents en français que vous pouvez téléchargez à cette page :

http://www.lagrandelessive.net/?page_id=402

Le site continue d’être rédigé en français, tandis que le dialogue par messagerie et réseaux sociaux se prolonge, entre nous, également dans cette langue. En réalité, ce qui nous rassemble est la pratique plastique, car il reste difficile de communiquer dans les langues propres aux 97 pays où se déroule La Grande Lessive®.

Les dessins, les peintures, les collages, les photographiques et toute réalisation issue d’outils numériques ou de simples mains agissant sur des matériaux bruts, instaurent entre nous des relations précieuses, à défaut d’être toujours immédiates. En effet, dans le domaine des arts, il y a également à apprendre, à comprendre, à partager.. Les dispositifs de La Grande Lessive® cherchent à faciliter l’accès à des pratiques que, selon les pays, l’école initie, développe ou néglige..

Ainsi, ce ne sont pas uniquement des mots, ni même des feuilles de papier suspendues à un fil qui nous relient, mais le désir de voir la connaissance et la création partagée par le plus grand nombre.

En France à Draveil

La Grande Lessive du 26 mars 2015, organisée à Draveil par l’association PAKAP. Ont participé : les enfants de l’association,mais aussi ceux de l’école maternelle de Villiers (Draveil), de l’école Marcel Pagnol (Vigneux), de l’accueil périscolaire de Soisy et de l’école des Fourmis. Merci à la Maison Alphonse Daudet d’avoir offert ses locaux pour les ateliers de l’association PAKAP et aux Ogres de Barback de nous avoir permis d’utiliser leur chanson « Invitation » (Album Pitt Ocha au Pays des Milles Collines)

Au Sénégal

Première édition de La Grande Lessive au Lycée Français Jacques Prévet à Saly au Sénégal. Madame Diagne, enseignante des CP A, présente l’étendage. (Crédit musique : Richard Galliano, La valse à Margaux).