Témoignages

Nous vous proposons de découvrir des témoignages reçus à l’issue de l’édition du 27 mars 2014. Si vous n’avez pas encore fait parvenir vos documents, c’est encore possible et nous serons très heureux de les recevoir à : lagrandelessive(at)gmail.com.

 

« Et 1 prélavage, 1 ! »

Voici  le prélavage (en cours) réalisé avec les enfants des aires d’accueil avec l’ADEPT Association Départementale pour la Promotion des Tsiganes et des voyageurs. Christine Clickel, région Ile-de-France.

exemple expo Transit Adept(1)

« Il était une fois à Mè au Burkina Faso »

« Il était une fois, au Sud-Ouest du Burkina Faso, dans un hameau de culture du nom de Mè, une petite école qui comportait quatre classes : CP1, CP2, CE1, CE2. Un jour, on est venu leur proposer de participer à un projet dessin mondial du nom de La Grande Lessive… Quel nom étrange ! Qu’est-ce que ça veut dire ? Pas facile quand seuls les élèves de CE2 comprennent correctement le français.

À l’aide des enfants du hameau, nous avions créé les peintures : l’orange cuivré qui vient de leur terre, le vert qui vient de leurs feuilles et le gris qui vient des cendres de leurs feux. Mélangées à de l’eau, ces couleurs étaient enfin prêtes à être utilisées.

Par classe, nous avons proposé les 3 couleurs, et le but était que chacun  laisse son emprunte naturelle sur la feuille. Ensuite, ils étaient libres de la décorer ou non, de la manière dont ils souhaitaient, afin de laisser le champ libre à l’imagination.

Le jour de l’exposition, les enfants qui sont venus se présenter – c’était les vacances- ont pris un malin plaisir à accrocher eux-mêmes leurs œuvres avec les PINCI (pinces à linge en Bobo).

Petite histoire : il faut savoir que rares sont ceux qui connaissent l’utilisation de ces petites pinces colorées, rares sont ceux qui ont même un fil à linge. Lors de leur lessive- car au village, ce sont les enfants qui la font- ils étendent leur linge sur les arbres et les hautes herbes.

Enfin l’imagination est une notion qui n’est pas encore très développée dans la pédagogie burkinabè, où l’enseignement se veut encore très strict, et ce rêve partagé (ils ont pu voir quelques photos de Grandes Lessives autour du monde) a été un outil primordial pour les amener à s’exprimer d’eux-mêmes, sans être effrayés par le jugement d’autrui. Merci La Grande Lessive. » Ingrid Coquoin, enseignante. (Les photos arriveront bientôt).

« Un souffle de liberté »

GL P.Gauguin 2

« Pour la première fois nous avons participé à La Grande Lessive ce 27 mars. Nous attendions une bonne réception, ça a été la fête. Le bonheur, la joie, de voir élèves, professeurs, membres de l’administration, agents,  aller dans la cour d’étendage en étendage. Tous ont été surpris par la quantité de « linge étendu », la variété des réponses à cette belle proposition « J’ai rêvé de… ». C’est un souffle de liberté partagée, active, qui régnait sur cette journée. La cour n’était plus synonyme de clôture mais d’ouverture. Sous le signe de l’art, l’identité du collège était perceptible d’une façon particulière : reliée au monde entier, puisque La Grande Lessive se pratique dans tant de lieux autour de la planète. Une lessive pour décaper les idées reçues, le cloisonnement, la crainte d’être étranger à l’art! C’est ça la magie : expérimenter le plaisir de faire et de montrer ensemble, anonymement, hors des soucis de compétence et d’évaluation. » C’est le professeur d’Arts Plastiques qui parle.

Il faut encore faire sécher au vent et au soleil les réalisations de tous! »

Corinne Mercadier, professeure d’arts plastiques. Collège Paul Gauguin, Paris 9ème.

Pour en savoir plus  : http //www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/03/28032014Article635315883044945528.aspx.

Entre une école et les jeunes du comité de quartier Nord

à Saint-Louis du Sénégal

Sénégal Saint-Louis école et comité de quartier nord 6

Sénégal Saint-Louis école et comité de quartier nord 6

« Après la création d’un peuple imaginaire en mars 2012, l’école a suspendu à nouveau sa Grande Lessive en mars 2014. Les productions sont sorties de l’école pour rejoindre les fils de l’avenue Mermoz, devant l’Institut Français, là où sont étendues chaque jour les lessives du quartier. En collaboration avec l’Institut et les jeunes du comité du quartier Nord, les élèves de l’école ont associé leurs rêves à ceux des enfants sénégalais, en vacances, qui sont venus peindre pendant les portes ouvertes de l’Institut. Une lessive colorée et joyeuse !  » Annie Borsetti que nous remercions pour cette Grande Lessive et l’envoi de photos de grande qualité.

Sénégal Saint-Louis école et comité de quartier nord 8

Sénégal Saint-Louis école et comité de quartier nord 8

« Et une lessive, une ! » dans l’île de La Réunion

à voir sur Réunion 1ère http://reunion.1ere.fr/emissions/journal-de-19h30

97 La Réunion Saint-Pierre Lavoir LP François-de-Mahy mars 2014

97 La Réunion Saint-Pierre Lavoir LP François-de-Mahy mars 2014

 « Étendre une « Grande Lessive » dans un lavoir fréquenté, toujours utilisé et à proximité de leur établissement, est une opportunité que les élèves de CAP et de BAC PRO du lycée professionnel François-de-Mahy ont une fois de plus appréciée ce jeudi 27 mars 2014.

 Accaparer les thèmes de la Grande Lessive offrent autant de textes et prétextes au plaisir d’apprendre, au bonheur d’enseigner, bonheur qu’une dizaine de collègues ont simplement partagé ou  retrouvé ! parfois dans l’urgence, avec la naïveté nécessaire, mais toujours avec conviction.

 Ainsi, guidés par des professeurs de lettres et d’arts appliqués, une centaine de « rêves » ont trouvé le chemin des mots, des formes et des couleurs, palpés par des mains adolescentes à la fois surprises et impatientes, avant de flotter sur les bassins, portés par de délicats bateaux de papier… En espérant que ces bateaux aillent le plus loin que possible… La Réunion, Paris et le Monde !

Peut-être aussi loin que les œuvres du parrain de cette édition : Richard RIANI, plasticien Réunionnais qui, très généreusement, a initié les élèves – artistes d’un jour ou un jour peut-être – à la technique de ses arabesques, en même temps qu’il leur a fait découvrir Joan Miro et ses « rêves bleus ».

Et si la lavandière, présente ce jour, entre deux coups de brosse, a souri de toute cette effervescence, le maloya du musicien Tiery ABMON accompagné des élèves de la « Classe Métisse », a rythmé  cette matinée, des sonorités qu’il faut pour que le rêve nous réveille et nous émerveille… longtemps encore !

Que ces artistes qui donnent si généreusement de leur temps et de leur art, soient ici remerciés. Que les collègues qui ont participé à cette édition, rêvent encore :  R. Carton, G. Dalama, I. Moullan, M. Poquet,J.F Palmarini, A. Bozio, M. Mallet-Cassante, C. Beucher-Gouzi, P. Lepori. Sophie HOARAU, professeur de lettres.

 

« La « Grande Lessive » de mars 2014, a été comme un chemin buissonnier dans notre avancée forcée sur l’autoroute de nos programmes ! Les élèves ont ouvert une parenthèse, pris le temps de réfléchir… Et tous ceux qui ont participé, se sont livrés sincèrement, ont illustré tranquillement leurs rêves de devenir… une star du football, un top-modèle, une maman heureuse, un tombeur impénitent, un pilote émérite, une mariée comblée, un voyageur du futur et bien d’autres rêves – simples ou démesurés, sages ou délirants, mais oh combien touchants et toujours impressionnants ! ». Richard Carton, professeur de lettres.

 

 » Cette dernière « Grande Lessive » a effectivement résonné comme une récréation dans la préparation du bac des futures diplômées en secrétariat, du Lycée Professionnel – François-de-Mahy… Une récréation pas si éloignée que cela, pourtant du programme de français qui aborde, un court instant, dans un de ses objets d’étude, le rêve, tel que Freud l’envisageait.

Et c’est à la manière d’une manifestation de l’inconscient que les élèves ont choisi d’étendre leurs rêves, aux cordes à linge du Lavoir qui borde l’établissement. Il fallait – à la révélation de ses secrets intimes – un filtre… et c’est celui de la lettre corbeau qui a été retenu. Des lettres colorées, puisées dans des revues, savamment découpées et collées sur des feuilles blanches, ont donc inscrits en messages anonymes, les rêves les plus fous de chacune.

Merci à ce chemin buissonnier  de « pratique artistique et lien  social » que nous offre l’équipe de la »Grande Lessive ». Ismaël  Moullan, professeur de lettres.

De 2 à 86 ans !

45 Jargeau école maternelle et plus encore mars 2014

45 Jargeau école maternelle et plus encore mars 2014

Bonjour à l’équipe de « lavandières  » !

512 rêves se sont cotoyés sur le fil,qu’ils soient écrits ou dessinés sur papier, sur  calque, sur du tissu représentant l’oreiller des plus jeunes … rêves réalisés par des élèves de maternelle, d’élémentaire, des collégiens, des jeunes enfants venus avec leurs assistantes maternelles,le centre aéré, et 2 maisons de retraite des alentours, rêves de 2 à 86 ans ! Des moments forts, émouvants, d’intérêts, de curiosités, d’échanges… bref  l’intergénérationnel était présent et l’étendage a permis à chacun de se sentir partie prenante dans cette belle réalisation sous la halle de Jargeau.

Voici photos , traces de cette belle journée d’échange. Le soir, nous étions rincés, lessivés, essorés … mais (…propres, bien sûrs ! ) et heureux de ces belles rencontres…et pour l’année prochaine, nous avons encore plus d’énergie, d’envie pour étendre encore plus l’action… Encore merci à vous,bon courage et bonne continuation dans tout ce que vous faites, quels sont vos rêves au fait …? Lessivement vôtre ! C@therine Brégaint Berthelot.

Nos « petits drapeaux de rêve » à la maison de retraite

42 Boën-sur-Lignon Collège L’Astrée mars 2014

42 Boën-sur-Lignon Collège L’Astrée mars 2014

Au Collège l’Astrée de Boën-sur-Lignon (42130), quatre enseignantes (deux de Lettres et deux d’Arts plastiques) et trois classes (deux classes de 6e et une classe de 5e) ont participé à cette Grande Lessive 2014. Voici les étapes du projet débuté le 14 février 2014 :

–          Mise en place du projet avec visionnage de la vidéo de présentation de Joëlle Gonthier + explication du travail à venir (petits drapeaux de rêves)

–          Etude de tableaux en lien avec le rêve : Le songe de st Catherine d’Alexandrie de L. Carracci, La vision de Tondal de J. Bosch, Le rêve d’Henri Rousseau ainsi que des tableaux de Magritte et Dali.

–          Exercices d’écriture à la manière des Surréalistes et travail sur le vocabulaire du rêve.

–          Travail sur l’objet détourné de sa fonction (mouvement Surréaliste)

–          Remplir un carnet de bord onirique (à faire à la maison)

–          Création : impression sur draps blancs à l’aide d’encres colorées et de crayons gras + écriture des rêves des élèves à l’aide de feutres permanents.

« Nous avons tissé un lien avec la maison de retraite de Boën construite à côté de la cité scolaire et le jeudi 27 mars de 10h à 12h nous sommes allés étendre nos « petits drapeaux de rêve ». Le Directeur de la maison de retraite nous a reçu et offert une collation. Madame Gouttefangeas, animatrice à la maison de retraite, a permis un échange convivial et intéressant : les élèves étaient installés par petits groupes aux tables où se trouvaient les résidents. Les personnes âgées avaient préparé des poèmes qu’elles nous ont lu. Les élèves ont lu à leur tour leurs productions avant d’aller les suspendre sur les fils de l’étendage.Ce fut un bon moment que nous nous sommes promis de renouveler.Cordialement. » Nathalie Perez Blayac.

« Bravo 1000 fois pour cette superbe initiative »

Bien à vous. Fabien Lapouge

Pour la légende, 95000, Cergy, SESSD Cergy, Association des Paralysés de France

95000, Cergy, SESSD Cergy, Association des Paralysés de France

« De la gaieté et du baume au cœur »

« Merci pour cette idée, le résultat est magnifique et met de la gaieté et du baume au cœur ! » Isabelle Nauton-Martin

91070, Bondoufle, Ecole maternelle Malraux, mars 2014

91070, Bondoufle, Ecole maternelle Malraux, mars 2014

« Ce moment magique où… »

Bonjour !

Voici des images de ma « dernière » Grande Lessive®

en tant qu’enseignant*…

 Je tiens à vous remercier

pour cette initiative

qui,

à chaque fois,

a enchanté

mes chères têtes blondes

ainsi que les spectateurs

– petits & grands –

bienheureux de cette animation colorée

sur la place de leur village…

Je continuerai bien sûr à participer

à titre personnel… mais me manquera

– si le nouvel enseignant ne poursuit pas l’aventure –

ce moment magique où les grands

aident les petits à accrocher leurs dessins…

Bien cordialement.

Claude Benard, Brion

(*) Je prends ma retraite à la fin de cette année scolaire…

(Photo Claude Benard)

49250 Brion école (Photo Claude Benard) mars 2014

« Une journée de rêves »

« Ce jeudi 27 mars 2014 fut encore une journée de rêves… à l’école maternelle et au local jeunes du Bréau pour cette nouvelle édition de la Grande Lessive. En plus des réalisations des enfants de l’école et des jeunes du quartier, les parents cette année encore ont participé pleinement…

C’est en dessinant à la craie des dizaines de fleurs dans la cour que les enfants ont terminé cette belle journée haute en rêves et en couleurs… »

 Corine Gau Directrice de l’école maternelle du Bréau à Fontainebleau

77 Fontainebleau école du Bréau

77 Fontainebleau école du Bréau

  » Salutations depuis notre petit caillou »

 » Voici l’étendage d’aujourd’hui effectué dans deux collèges de Païta en Nouvelle-Calédonie. Malgré la pluie et le vent, la mission a été accomplie. Les élèves ont été très réceptifs, ils ont été nombreux à se presser autour des travaux exposés. En novembre, on recommence ! Salutations depuis notre petit caillou. »

 Magali Coulon et Claire Sarda, professeurs d’arts plastiques.

Nouvelle-Calédonie, Paîta, Collège Louise Michel

Nouvelle-Calédonie Païta Collège Louise Michel mars 2014

9e7419b996c933e2fc399cd2fd5b1871++++++++