Témoignages

Pourquoi faites-vous La Grande Lessive®

 

Nous prenons la liberté de publier ici quelques extraits de vos messages. Rien de personnel ou de secret, mais si vous souhaitez que nous n’en fassions pas mention, n’hésitez pas à nous le dire.

Ces textes ne sont pas pour l’instant accompagnés d’images. Celles-ci se formeront dans nos têtes, avant de nous parvenir après le 16 octobre, pour être enfin regardées. Nous vous remercions pour ces précieuses contributions reçues ces dernières semaines et afin de partager des témoignages, nous vous invitons à consulter cette rubrique du site : http://www.lagrandelessive.net/?page_id=405 et à nous rejoindre sur https://www.facebook.com/lessive et Twitter #LaGrandeLessive. 

 

Dans la vallée d’Ossau : transparents, pas transparents « 

 » Le titre, comme à chaque fois, nous amène à se poser, à réfléchir sur les mots et leur définition. De plus votre texte élargit notre réflexion, ce qui nous est très aidant. Au cours de l’été 2014, nous avons, en amont, commencé notre liste d’idées, que nous avons mis en pratique. À travers ces expérimentations nous avons été attentives aux différentes matières à explorer et à la mise en œuvre par un enfant de moins de 3 ans.

Sur le secteur plaine de Nay, nous avons mis en place dans plusieurs lieux d’animation du Ram, des ateliers de peintures, collage pour les enfants accompagnés de leurs assistantes maternelles et un atelier commun avec des résidents de la maison de retraite et les enfants.  À la maison de retraite, de leur côté, plusieurs ateliers ont été mis en place par l’animatrice et la psychomotricienne. Certains travaux réalisés avec les enfants ont été intégrés à des pliages.

L’étendage a eu lieu le mercredi à la maison de retraite, réunissant les trois populations et le jeudi au Ram, dans la cour, dans la rue.

En vallée d’Ossau, nous avons mis en place plusieurs ateliers de création autour du collage, de la peinture, de superposition de matières transparentes ou pas. L’étendage a eu lieu le vendredi matin, sur le parking public attenant à la crèche. À l’occasion de cette première participation à la Grande Lessive, des parents sont venus accompagner leur enfant et l’assistante maternelle afin d’assouvir leur curiosité et partager ce moment.

Cette exposition a suscité la curiosité des voisins, des collègues, de passants et a permis de se donner rendez-vous pour la prochaine Grande Lessive au mois de mars 2015.

Le soleil automnal a mis en valeur et en lumière les brillances ou pas de la transparence. Pour notre fête de fin d’année, nous avons gardé ce thème pour les décorations de Noël.

Merci pour la dynamique que vous nous transmettez. Nous faisons connaître votre concept autour de nous, très riche à vivre et à partager.

Christelle et Brigitte, les animatrices du Ram des Deux Gaves, 64800 Nay et vallée d’Ossau

Ce qu’en disent vos messages

 

 » L’accès à la culture et le développement des pratiques culturelles et artistiques constituent l’un des objectifs principaux du réseau d’éducation prioritaire de Behren-lès-Forbach. Cette manifestation entre tout à fait dans ce cadre et offre une occasion pour chaque élève du réseau de participer à une manifestation commune.

Damien Plontz, coordonnateur du réseau ECLAIR de Behren-lès-Forbach

 » Depuis plusieurs années maintenant nous participons à cet étendage bisannuel. La présence des thèmes que vous proposez depuis quelques éditions est une grande source d’inspiration. La grande lessive fait partie de notre projet d’école dans le volet « parcours éducation culturelle ». Chaque maîtresse prépare avec sa classe une production par enfant. Elles sont toutes étendues dans la cour le jour J pour être vues par toutes les familles et les passants dans la rue. »

École maternelle Irène Joliot-Curie 83570 Carcès

« L’équipe de la commission Animation et Culture souhaite créer des liens entre les habitants de la commune en leur faisant partager des moments conviviaux et en créant des lieux de rencontre notamment sur la Place de la Bascule au centre du village. Nous souhaitons également associer les écoles et le périscolaire à cette journée. »

Mairie de Grandfontaine / Rachel Jacquemain (1ère adjointe)

« C’est un événement fédérateur qui permet à chacun de participer à son niveau, et qui installe une communication entre tous les adultes et enfants de l’école et du quartier. »

Cathy Houilliez, Maternelle du Linot, Nantes 44

« C’est une première à l’école. Nous allons essayer de mobiliser les parents du quartier Délivrance autour de ce projet, et d’inviter l’école primaire à se joindre à nous pour « habiter notre espace » par cette installation artistique éphémère. »

Sophie Lavallard, directrice Ecole Ferry Demory  59160 LOMME

« Nous sommes très intéressés par la possibilité de participer à ce bel évènement. Nous souhaitons partager ce moment de créativité avec la Maison de retraite qui se trouve toute proche de la bibliothèque. Le lien social et intergénérationnel est fort. Ce serait un beau moment de partage entre les enfants qui fréquentent la bibliothèque (et leurs parents) et leurs ainés. Nous avons imaginé un grand rendez-vous créatif une semaine avant l’exposition du 16 octobre, qui aurait lieu dans une de nos bibliothèques à Petite Synthe. Nous proposerons aux participants de découvrir les différentes techniques d’illustrations de la littérature jeunesse. Puis nous proposerons de laisser les participants s’exprimer en utilisant ces diverses techniques. »

Marie-Noëlle Vermeulen,  Bibliothèque de Dunkerque  59140

 » Ce projet sera travaillé en amont dans le cadre des ateliers d’expression créative co-animés par une art-thérapeute et une infirmière, avec les patients de l’hôpital de jour Brocéliande, et en lien avec les patients des autres services. D’autre part, nous allons ouvrir comme l’an passé au groupe d’entraide mutuelle, aux écoles, crèches, etc. Nous allons installer un atelier éphémère sur le site afin que chaque passant puisse participer à un atelier puis accrocher sa création.

Participants : les patients les hôpitaux de jour, les unités d’hospitalisation, le CATTP, les crèches,  les écoles, les  groupes d’entraide mutuelle de St-Brieuc, l’IME, les passants du centre-ville. »

Pascale Boilet, Hôpital de jour Brocéliande,  22000 St-Brieuc

 » Nous accueillons des adultes présentant des troubles psychiques sévères et durables mais ne nécessitant pas d’hospitalisation dans un service pour patients en phase d’acuité. Au-delà de soigner un patient en souffrance, il s’agit de prendre en compte dans une situation spécifique d’impasse les interactions entre patient, environnement familial et soignant. Nous avons également une politique d’ouverture et de partage avec comme support la culture et l’art avec différents ateliers d’expression. Nous sommes ravis de participer à cette grande lessive ! Elle nous inspire déjà ! Pour nous c’est une première et si cela fonctionne, je pense que pour 2015 nous allons élargir les collaborations en incluant d’autres établissements privés ou publics (scolaires, maisons de quartier…) pour que le lien social prenne encore plus son envol. »

Véronique Ciccone, La Maison Hospitalière-SPASM, 95800 Cergy-le-Haut

« L’association « le Laboratoire des Curiosités » a proposé aux différents acteurs du village de participer à votre manifestation. Chaque personne contactée a répondu présent et une contagion s’est développée à notre grande joie ! Cela concerne la crèche du village, toute l’école maternelle, une classe de primaire, deux classes de 5eme du collège, la maison de retraite et une association « le temps du renouveau » et des plasticiens des environs.Le pigiste du village de la Provence a répondu également présent. »

Association le Laboratoire des Curiosités  84160 Cadenet

« Rassembler les 600 élèves autour d’un projet artistique commun leur permettant de  développer leur imaginaire et leur créativité.Avec l’installation, les élèves s’approprieront l’espace scolaire autrement en créant des liens (fils) entre leurs différents niveaux (de la petite section au lycée). Fils conducteur de sens, d’esthétique et d’identité. »

Patricia Laviron, Directrice du Primaire, Lycée International Balzac, Le Caire, Egypte

 » Séduite depuis longtemps par votre proposition artistique, et ayant reçu l’accord de ma direction générale, je me propose en tant que responsable des Arts visuels  au sein du département de l’instruction publique du canton de Genève (élèves de 4 – 12 ans ) de permettre aux  écoles primaires genevoises qui le désirent de participer à La Grande Lessive du 16 octobre (potentialité=> 250 écoles ). En effet nos projets d’établissement tendent à nouer des liens vers l’extérieur , les quartiers, les communes, les acteurs divers et votre action est une vraie aubaine pour nous aider à tisser ces liens dans une simplicité et une accessibilité évidente.(…)

PS : j’aimerais être informée dorénavant chaque fois qu’une édition nouvelle se profile, car notre participation ne se borne pas à cette fois, mais compte s’installer dans la durée ».
Véronique Casetta Lapiere, Cheffe du secteur des Arts visuels Genève
« Descriptif : Participation des 9 classes de l’école. Les parents sont invités bien sûr à participer à cette manifestation. L’école ouvrira ses portes au Centre Social à l’école maternelle voisine ainsi qu’aux habitants du quartier. L’idée est de partager ensemble un moment culturel fort rempli de découvertes d’échanges… Participants : Centre Social du Faubourg d’Esquerchin (qui accueille les élèves de l’école), Ecole maternelle Léonie Maïaux, Habitants du quartier, Parents d’élèves, Artistes amateurs présents sur le secteur ».
Michèle Wlodraczak, Ecole d’application Painlevé, 59500 Douai
« Lieu : Ville de Falaise écoles, crèche, centre socioculturel, maison de retraite, Maison de la musique, Musée André Lemaître, Musée des Automates Descriptif : Nous avons souhaité regrouper autour de La Grande Lessive les différentes structures de la ville accueillant du public de tous âges (de la crèche à la maison de retraite). C’est aussi le plaisir de réfléchir autour d’un même thème, décliné sous toutes ses formes selon le regard de chacun.
Notre Grande Lessive s’organisera en deux temps :
– le jeudi 16 octobre, chaque artiste expose sur son lieu de vie (écoles, crèche…)., et visite ceux des autres artistes.
– le vendredi 17 octobre : toutes les œuvres sont regroupées en un lieu unique ( Musée Lemaître/Musée des Automates) afin d’ouvrir La Grande Lessive à un plus large public.
Autre info : C’est pour nous une première édition… Nous sommes déjà ravis d’avoir autant de participants et espérons faire de ce projet un moment d’échanges et de convivialité entre les artistes en herbe.
Nous envisagerons peut-être une éditions avec encore plus de participants et davantage de structures (collèges, lycées…). »
Ecole Charlotte Herpin, 14700 Falaise
« Lieu : Paris 12ème, Jardin partagé La Baleine Verte
Descriptif : L’Association Autour de la Baleine, est une association qui depuis une dizaine d’années organise une grande fête de quartier rassemblant les talents et les bonnes volontés de chacun et chacune.
Depuis un peu plus d’un an l’idée a germé de créer un jardin partagé sur un espace vert laissé vacant au coeur d’un résidence du quartier.
Ce jardin partagé inauguré le 27 septembre 2014, à l’occasion de la Fête des jardins, est partagé au sens large, puisqu’il est aussi régulièrement ouvert au public.
L’accord passé avec le bailleur mettant cet espace à disposition implique également l’organisation de plusieurs événements dans l’année. La Grande Lessive est une installation tout à fait appropriée à ce lieu et permettra d’inviter non seulement les jardiniers et les adhérents de l’association, mais également toute personne du quartier souhaitant participer.
Participants : Adhérents de l’association, jardiniers(et -ières) du Jardin partagé La Baleine Verte, toute personne souhaitant participer, adultes et enfants. »
Virginie Perfeito pour l’Association Autour de la Baleine
« Lieu : quartier de l’école à Cayenne en Guyane Française.
Descriptif :  projet un fil qui nous unit.
Nous sommes une école pluriculturelle ou se côtoient plus de  15 cultures différentes.Notre activité c’est que chaque famille remet à l’école un dessin représentant sa culture d’origine .dans chaque classe de la maternelle au CM2 (projet liaison) nous recueillerons le dessin de chaque enfant pour faire le tour du quartier . Participants : les parents, les enseignants, les écoles du quartier. Nombre : 2000. »
Ecole maternelle Gaetan  Hermine