"Fleurir ensemble !"  jusqu'à la fin du confinement

« Fleurir ensemble ! » jusqu’à la fin du confinement

 
 
 
© Photo Éric Sinatora, Carcassonne, France
 

« Fleurir ensemble ! » jusqu’à la fin du confinement

pour continuer à s’épanouir après !

 
Le 26 mars, une onde de fleurs s’est propagée de fenêtres en balcons, tout autour de la planète. Ces fleurs restent modestes, fragiles, faites avec les moyens du bord, seul·e ou en famille. Elles se balancent sur un fil en lieu et place du linge dont l’exhibition est interdite par les règlements de copropriété, de même que par un savoir-vivre qui impose de conserver pour soi ce qui est trop organique, humain…
 
Les fleurs investissaient autrefois les prairies et les bas côtés des routes et des chemins. Elles furent aussi cultivées afin d’orner des lieux privilégiés. La fleur et la culture – au sens nom agricole du terme – constituent ainsi des marqueurs de distinction sociale.
 
Nous démontrons que nous savons les faire éclore. Nous ne recherchons pas la performance artistique et l’oeuvre ! C’est une autre démarche ! Nous cherchons à témoigner de notre vitalité, de notre inventivité et de notre fraternité. Nous cherchons à prendre une part active : confiné·e·s, mais créatif·ve·s ! Nous ne voulons pas être fauché·e·s comme ces fleurs dans les fossés ni éradiqué·e·s par quelque désherbant ! Nous poussons dans le moindre interstice…
Nous sommes vivaces, mauvaises ou bonnes graines !
 

 

La photographie de Tina Merandon publiée avec ce message, semble venir d’un autre temps : l’époque où se tenir les mains n’étaient pas un geste susceptible de nous contaminer, un geste proscrit en cette période de virus. Elle a été prise en octobre dernier lors d’une Grande Lessive. Sa symbolique, seule, reste valide. La Grande Lessive crée du lien entre nous. Saisissons cette chance !
Suspendons aux fenêtres et balcons ce que nous n’avons pas encore fait à cette heure. Décidons que cette journée ne sera pas comme les précédentes et que nous nous prenons en mains : photographions, dessinons, peignons, bricolons, jardinons… mais vivons les ami.e.s ! Fleurir ensemble, c’est résister.
 
Merci pour ce bouquet offert aux passant·e··s et à vos proches.
 
Ces étendages aux fenêtres et balcons sont prolongés jusqu’à la fin du confinement. Nous annoncerons de nouvelles initiatives. Suspens ! Consultez chaque jour le site https://www.lagrandelessive.net/ qui est notre atelier partagé.
 

 

Famille Guteville, Mirefleurs, France