Pistes de travail pour "Faire bouger les lignes"

Pistes de travail pour « Faire bouger les lignes »

L’invitation pour La Grande Lessive® du 24 mars 2016 est :

« Faire bouger les lignes » !

 

Il existe plusieurs niveaux de compréhension possibles en fonction des participants et ainsi une infinité de pistes possibles !

« Faire bouger les lignes » correspond toutefois au désir de ne pas les laisser telles qu’elles sont. Au préalable, il s’agit de définir ce qu’est une ligne, et ce que sont ces lignes. D’ailleurs, en existe-t-il à l’état naturel ou la ligne est-elle une création humaine ? Pour trouver des idées, nous allons commenter ensemble une partie du texte de l’invitation. Ce sera à vous d’imaginer la suite. Autonomie et créativité obligent ! Et vous disposez déjà d’une vidéo et d’un texte de présentation.

Une ligne

 Qu’est-ce que c’est ?

Partir d’une définition est toujours un moyen afin de se comprendre, mais cela ne suffira peut-être pas pour créer. Une ligne se définit, en géométrie, par un point qui se déplace, sans aucune épaisseur. Dans le langage courant, la ligne évoque un tracé continu qui peut avoir ou non une épaisseur selon l’instrument utilisé (calame, stylet, crayon, pinceau…).

  • Cette ligne a une forme (droite, brisée, courbe ou serpentine…) et une direction (horizontale, verticale, oblique…). Jouons à le découvrir ou à le redécouvrir au moyen d’outils et de matériaux différents sur des supports divers.
  • Passons d’une ligne à plusieurs : que raconte le fait d’en utiliser une seule ou plusieurs, de les isoler ou de les combiner ?
  • Trouvons des lignes dans la nature : la ligne droite est souvent le fait de l’action humaine. Il y a ainsi à distinguer les lignes naturelles et celles tracées par les êtres humains. Ainsi regarder autour de soi permettra de le découvrir et d’explorer la diversité des lignes issues de l’érosion par le vent, l’eau, le temps… Des ondes dans l’eau apparaîtront régulières et concentriques quand les lignes de certains troncs et branches d’arbres seront entremêlées et irrégulières.
  • Trouvons des lignes dans les inventions humaines : les abords d’une ville conjugueront des sillons creusés dans le sol par les labours, des plantations régulières et les lignes rectilignes des circulations et des constructions. La ville elle-même sera faite de lignes et rares seront les espaces qui n’en comporteront pas. Les objets sont ainsi faits de lignes. Les livres et les cahiers eux-mêmes en sont pleins !
  • Trouvons des lignes dans les œuvres afin de les regarder autrement : les lignes habitent également les tableaux même les moins géométriques. Il n’y a qu’à les chercher au-dessous des apparences et à les tracer afin de les rendre visibles. Certains artistes ont joué avec les lignes. Ils les ont multiplié, divisé, croisé, etc. Cherchons ce qu’il est possible de faire pour donner la sensation que les lignes sont au repos ou qu’elles bougent. En changeant l’orientation et la forme des lignes, modifions les œuvres.
  • Créer des lignes : une ou plusieurs lignes peuvent être des traces, des empreintes, des dessins… Explorons tous les possibles. Demandons-nous si celles-ci peuvent ou non avoir de l’épaisseur, de la couleur, être occasionnée par des plis, des froissements, des déchirures, des superpositions d’épaisseur, de la lumière, de l’ombre, des cordes ou des fils comme ceux de l’étendage de La Grande Lessive®…
  • Conserver la trace de lignes : il arrive que la ligne demande à être photographiée afin d’être conservée. C’est le cas des ondes sur le sable juste avant la marée montante, de la glace qui fond, de la trace laissée par des doigts sur une table, etc. La photographie et les outils numériques peuvent ainsi nous aider à multiplier les documents représentant des lignes.
  • Générer des lignes : il est aussi possible de concevoir des configurations inédites en générant des lignes grâce à des outils numériques ou à moyens plus anciens servant par exemple à la gravure, à la fabrication du papier reliure à l’aide de peigne…

Dimitris Papaioannou. NOWHERE. Dedicated to the memory of Pina Bausch (DR)

Dessin et dessein

Avec la ligne, La Grande Lessive® s’intéresse à un élément fondamental de la pratique des arts visuels et plastiques, et de l’écriture : le dessin. Ainsi, que la ligne soit choisie ou fortuite, le regard porté sur ce tracé donnera prise à l’interprétation et à l’imaginaire.

  • Partons d’une ligne pour laisser parler ce qui est imaginé à partir d’elle en faisant ainsi bouger sa signification. Cela peut donner prise à des images ambiguës parce qu’une même ligne peut être vue d’une manière ou d’une autre (c’est le fameux exemple du lapin-canard). C’est aussi l’effet produit par les ombres de la nuit, les nuages ou tout autre forme qui détourée par une ligne se prête en bougeant à de multiples interprétations tant la vie semble les animer.

Définir sa propre ligne

La ligne et le dessin n’impliquent pas toujours la représentation et l’obtention d’une ressemblance. L’abstraction géométrique ou lyrique, le minimalisme, l’art conceptuel, le Land Art, l’art optique, l’art cinétique, et bien d’autres démarches artistiques contemporaines l’ont choisie afin de devenir l’agent d’intentions plastiques précises. La sculpture et l’installation s’en sont aussi emparées pour jouer avec nos perceptions, nos déplacements et nos corps. 

  • Allons voir ce que d’autres en ont fait, soyons curieux. Les ressources en ligne peuvent nous y aider rubrique « Que faire ensemble ».
  • Lançons nous des défis : la ligne continue la plus longue sur un seul, le plus grande nombre de ligne, les lignes les plus différentes, etc. et enfin « faire bouger les lignes » ! Il s’agit ainsi de définir sa ligne, entendue comme une conduite à tenir, et en arts, une règle à appliquer. À chacun la sienne !
  • En conséquence, à chacun de tracer « sa » ou « ses » propres lignes et de les faire bouger, sans « s’aligner » sur celles des autres, mais en tentant néanmoins d’engager un dialogue. Loin de nous les réseaux de lignes serrées sur les pages de cahier manufacturé. Loin de nous la norme à connaître peut-être pour mieux s’en écarter, et le modèle imposé à tous ! En effet, c’est sans doute dans ces écarts que loge quelque chose de l’art. Afin d’en faire l’expérience, La Grande Lessive® invite à « faire bouger les lignes » ! Faites et défaites, agissez, choisissez !

Quelles lignes faire bouger ?

Ces lignes sont-elles de véritables lignes ou nous parlent-elles de la vie que nous vivons ? Il y a ainsi des lignes à ne pas franchir, des comportements à modifier, des témoignages à apporter pour éveiller et faire bouger… Il est probable que certains participants choisissent d’investir des lignes mentales qui poussent à opter pour telle ou telle représentation du monde.

À chacun son approche. Cependant, au sein de cette pluralité, le dispositif de La Grande Lessive® fait de fils, de pinces à linge et de supports de format A4, aura la charge d’établir du lien et une cohésion visuelle, car, sans éléments communs, comment percevoir qu’il s’agit de la même action et de la même invitation « Faire bouger les lignes » ?

  • Ces fils étant des lignes, l’invitation à « faire bouger les lignes », engage également ceux-ci. L’étendage réclame une réalisation à l’air libre, sans supports faits de grilles ou des grillages, avec des réalisations balancées par le vent, mouillées par la pluie, et libérées des murs et des écrans.
  • Il s’agit aussi d’instaurer ou de développer des liens entre des lieux et des personnes grâce aux étendages conçus en tant qu’installations artistiques éphémères. Ces faits impliquent d’inventer de nouveaux parcours et de trouver de nouveaux partenaires pour réaliser une Grande Lessive® qui surprendra y compris ceux qui ont coutume de la faire. « Faire bouger les lignes », c’est rompre avec des habitudes et inventer !
  •  « Faire bouger », c’est également déplacer ou animer en donnant l’illusion du mouvement ou en impulsant physiquement celui-ci au moyen de dispositifs imaginés à cet effet. Il est également envisageable de laisser agir les éléments et les corps qui se frayent un passage, en somme, il y a à inventer toutes sortes de pistes pour modifier le regard et transformer les pratiques. Soyez curieux !

Retrouvez plus de pistes sur notre compte https://www.facebook.com/lalessive