Les rêves génèrent des images difficiles à saisir. Durant notre sommeil, elles se présentent et disparaissent sans début ni fin, sans cadre ni légende, et sans possibilité de s’attarder sur un détail. Sont-elles en couleur ou en noir et blanc ? Nous n’en conservons pas toujours la mémoire. Au réveil, les rêves adoptent des formes différentes. Ils nous aident à échapper au réel ou à satisfaire un désir. Alors, notre environnement est en couleur. Nos pensées et nos rêveries le sont-elles ? Nous les colorons et les décolorons : voir l’avenir en noir n’est pas le voir en rose !