Pistes de travail du 26 mars 2020

Un monde en kit

 

I

Qu’est-ce qu’une piste ?

  Une piste permet de passer de l’inaction à l’action, de l’absence de pratique artistique à l’amorce d’une démarche.

  En aucune manière, ce qui est indiqué ici sous cette dénomination n’a vocation à être imposé à d’autres personnes. Les pistes publiées le sont afin de nourrir une réflexion personnelle et si les réalisations conçues pour la prochaine Grande Lessive venaient à se ressembler au sein d’un même collectif, si les références à certain(e)s artistes conduisaient – non pas à découvrir sa propre manière de faire – mais à les imiter plus ou moins maladroitement, nous en serions attristés. En effet, nous visons l’autonomie de chaque participant(e). Ces pistes sont réservées à un usage personnel. Elles sont régies par la propriété intellectuelle : toute diffusion sur tout type de support (site, document de stage, etc.) doit faire l’objet d’une convention et d’une rétribution. 

 

Série Détails ©Florence Brochoire/ La Grande Lessive® Musée des Beaux-Arts de Valenciennes, 2019

 

Une méthode ?

  La recherche de pistes de travail débute par le questionnement des mots qui composent l’invitation. À chaque « Grande Lessive  » correspond, en effet, une invitation qu’il y a à explorer afin que les participant(e)s à cette installation artistique agissent en connivence : il ne s’agit pas de dupliquer une solution, mais d’interroger une base commune. Ce sera de la diversité des voies explorées dans le respect de la proposition initiale que naîtra l’intérêt de cette réalisation collective.

Un projet coopératif ?

  Il s’agit de concevoir, un même jour tout autour de la Terre, une installation artistique éphémère au moyen de fils, de pinces et de réalisations de format A4 conçues à partir d’une invitation commune. Le 26 mars 2020, ce sera : « Un monde en kit ». Cette installation se réalise à l’extérieur de locaux, sur un espace agencé en fonction de son implantation et du cheminement des participants et des spectateurs. Chaque réalisation individuelle contribue à une réalisation collective issue de la coopération.

©Florence Brochoire/ La Grande Lessive® 2019

II

Que faire ensemble

à partir de « Un monde en kit » ?

 En premier lieu, chercher ! Ne pas attendre une réponse immédiate, chercher à comprendre ce que signifie  » Un monde en kit » en partant des définitions, en regardant autour de soi (dans un sac, une cuisine, une maison, un immeuble, une cité, un jardin, une ville, un téléphone portable, un ordinateur, un jeu vidéo, etc.), afin de multiplier et diversifier les approches…

  Ensuite, il y aura à choisir une entrée pertinente de votre point de vue, car chaque participant·e décidera de la sienne !

  En effet, une invitation telle que « Un monde en kit » souligne la présence de modèles dans notre société. Or le temps de La Grande Lessive® est précisément celui où chacun·e peut tenter de s’en affranchir. Il est ainsi possible de repérer dans un quartier ce qui a été préfabriqué et d’en témoigner au moyen de la photographie ; d’imaginer un monde intégralement en kit (faune, flore, humanoïdes, environnement…) ; de concevoir des kit dédiés à toute sortes d’usages ; de refuser le principe du kit et d’entrevoir d’autres solutions, etc. L’intérêt de l’étendage naîtra de la diversité des propositions, d’ailleurs l’étendage lui-même peut être interrogé sous l’angle du  » kit ». Quel kit pour un·e particpant·e à La Grande Lessive® ? À chacun•e de le concevoir.

La présentation de l’invitation comporte déjà des indications dont celles-ci :

  • Un Kit  est un anglicisme qui qualifie un ensemble de pièces détachées et de fournitures diverses, vendu avec un mode d’emploi permettant de monter soi-même, et de manière économique, un objet quelconque : une maison, un meuble, un vêtement, un plat cuisiné…
  • La préfabrication, c’est-à-dire la fabrication d’éléments de construction assemblés ultérieurement sur place complète cette définition.
  • La préfabrication consiste à fabriquer à l’écart du site de construction ou certains éléments d’un ouvrage qui étaient par tradition construits sur place, avant de les assembler pour édifier un bâtiment par exemple. Cette procédure s’applique à des éléments répétitifs et/ou complexes depuis les origines de l’architecture. Toutefois, cette méthode s’est intensifiée à partir du XIXe siècle avec le développement de l’industrie et le souci de la rentabilité. Cette préfabrication s’effectue en usine, en laboratoire, en atelier ou sur un chantier dédié à cette mission. Elle se réalise soit sur le site de la construction, soit à distance. Des éléments préfabriqués et des sous-assemblages facilitent ainsi la construction d’ouvrages de plus grande ampleur.

Autres mots clés : kit, préfabrication, construction, agencement, composition, série, unité, multiple, module, tout, partie, détail, modèle, même, autre, assemblage, collage, montage, emboiter, combiner, moduler, varier, habiter, territoire, espace, plan, programmer, inventer, pratique, méthode, processus, partage du travail, équité, égalité, taille humaine, dimensions, proportions, identité, singularité, récupération, recyclage, détournement, bricolage…

III

Ateliers

  • Ateliers à imaginer à partir des ressources proposées sur :

« Que faire ensemble ? »,

https://www.lagrandelessive.net/le-26-mars-2020-un-monde-en-kit/

 cette page et sur notre compte FaceBook.

IV

Ressources (en cours d’élaboration)

Buster Keaton (1895-1966), La maison démontable, 1920.

 

Mon oncle, Jacques Tati, 1958

Absalon (1963-1993), Cellule d’habitation

Ensembles et détails des arcs décoratifs, poutres des arcs et poutres du premier étage
Plans et dessins de Gustave Eiffel pour la Tour Eiffel
Gustave Eiffel, 1900.
La tour de trois cents mètres. Planches
Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, GR FOL-V-749 (PLANCHES, DOUBLE)
© Bibliothèque nationale de France
 
D’autres kits se cachent derrière ces liens vers le site de la Bibliothèque nationale de France :
 

 

Kit pousse de champignons

Une ville champignon est une ville qui connaît une croissance démographique et économique rapide et soudaine.

 

Photomontage, Joachim Beyrowski.

 

Espen Dietrichson (né en 1976)

La Boîte-en-valise (ou simplement Valise) est une série rassemblant des reproductions d’œuvres d’art de Marcel Duchamp (1887-1968) conçues par l’artiste lui-même. Œuvre d’art en soi, la première Valise est réalisée à partir de 1936 et présentée en 1941.

Carton, bois, papier, plastique 40 x 37,5 x 8,2 cm
À l’intérieur de la boîte, sur carton : DE ou PAR / MARCEL DUCHAMP / ou / RROSE SELAVY. Boîte dépliante en trois parties en carton recouverte de toile beige contenant des répliques miniatures d’œuvres, 69 items (photographies et documents, fac-similés). Plus d’infos : https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cybq4y/razo6E5